Contactez moi 06 95 94 81 51 contact@mjhypnose.fr
Nous suivre
Trop c'est trop ...
Comment se libérer de la charge mentale ?

Il y a des périodes dans nos vies où nous nous sentons submergé voir acculé par les choses à faire et tout ce que nous avons à penser.

En cette période de rentrée, après des vacances reposantes, pour remédier à ce trop plein à faire et à penser, je me suis créée plusieurs "belles" listes intitulées "A faire ... maison ... travail ... enfants", "avec une belle application sur mon téléphone (comme ça elles sont toujours à portée de mains..).

Depuis quelques jours, je rempli ces listes d'un tas de choses plus ou moins importantes avec plus ou moins de délais à respecter. Chaque jour, je réalise mes tâches me faisant un réel plaisir de rayer chaques tâches accomplies. Mais voilà à défaut de se réduire ces "to do list" se voient être enrichies un peu plus à chaque fois. Pour une tâche réalisée, deux voir trois autres naissent comme si elles se multiplient au lieu de simplement disparaître et laisser mon esprit libre. Un esprit qui a envie de rêver, de créer, d'expérimenter...

J'ai alors pris conscience, petit à petit, que ces listes créées pour me soulager et libérer mon esprit en évitant de garder en tête toutes ces choses à faire m'ont petit à petit enfermées dans une forme de diktat et de pression. Le plaisir de rayer a quasi engendré le besoin d'ajouter à chaque fois de nouvelles tâches comme un cercle sans fin.

Pourquoi ce mécanisme? Peut-être que ce plaisir né de mon besoin à valoriser tout ce que je fais au delà d'une forme d'auto-satisfaction mais peut-être bel et bien comme un besoin de reconnaissance. Mais reconnaissance par qui? pour quoi? car je suis seule face à moi même quand je joue le jeu de cette relation particulière avec ces listes. 

D'un côté j'éprouve le besoin de mettre par écrit ce que je "dois" faire et d'un autre je "ressens" que mon esprit n'est pas pour autant plus libre bien au contraire. Alors je me demande jusqu'à quand le diktat de ces listes va sévir? Est-ce la période qui veut cela? que puis-je faire pour sortir de ce cercle sans fin? 

Arff par moment la dualité, qui pourtant fait partie intégrante de nous, est plus coriace qu'à d'autres... Et comme j'ai un esprit un peu rebel, plus je me sens enfermé par des "je dois" plus j'ai envie d'en faire qu'à ma tête ! 

Mais toutes ces choses "doivent être faire" ! Sinon ... sinon quoi? et ben pas grand chose en fait ... si peut-être ... si je ne les fait pas je n'aurai pas de plaisir à les rayer et avoir ce sentiment d'avoir accompli quelque chose même si ce quelque chose en soi n'est pas tellement gratifiant. Quelques exemples de tâches pour que cela vous parle : aller chercher le drive, passer à l'herboristerie, prendre rdv chez l'ophtalmo ...

Vous me direz c'est le lot de tout le monde ! nous sommes tous obligés de ... Certe, mais j'imagine que nous n'avons pas tous la même relation avec ces fameuses listes et que pour certains, cela est rassurant et les aide au quotidien. Mais voilà pour moi, elles représentent une forme d'enfermement où la créativité et la spontanéité sont absentes. Et c'est pourtant de cela dont j'ai besoin pour me nourrir, pour m'épanouir, pour me sentir vivante ... 

Alors j'essaie de trouver un équilibre, savant mélange de "devoirs" et de "besoins". J'accueille ce sentiment de dualité à l'intérieur de moi qui peut parfois se présenter sous forme de vague. Je me tiens à l'écoute du message qu'il souhaite me faire passer. Et surtout je m'octroie des moments de vide ou de pose pour ne rien faire où plutôt faire quelque chose pour moi, qui me fait du bien car nulle part sur ma liste n'est écrit : yoga ... méditation ... écriture ...

J'en profite d'ailleurs pour vous remercier car en écrivant ces quelques mots (à brûle-pourpoint) vous contribuez au fait que je m'autorise à prendre quelques minutes pour moi, pour faire quelque chose qui me fait envie et vibrer. 

Et si c'était ça la clé, s'autoriser à ...  à faire une pause ... à prendre du temps pour soi ... à faire de soi une priorité.

Ceci me paraît est essentiel car, après tout, si je m'essoufle, si je ne suis pas en forme je ne pourrai pas faire ce qu'il y a écrit sur mes listes ;-) 


MJ hypnose et reiki, Besançon le 09/09/22




Un sacré voyage !
Sur les traces de mon passé pour construire mon avenir...